Accueil > La collectivité > Fonctionnement > Budget et fiscalité

Budget & fiscalité

La politique volontariste et responsable conduite par la Communauté de Communes pour maîtriser ses dépenses publiques, a conduit à une évolution constante de son épargne nette. Cette épargne permet l'autofinancement de projets sans avoir recours à l'emprunt.

Le budget 2016 a été voté par le Conseil Communautaire lors de sa séance du 28 janvier dernier, dans la continuité de cette politique et prévoit :

  • Dépenses et recettes de fonctionnement : 4 303 098 € ;
  • Dépenses et recettes d'investissement : 5 211 597 €.

Tout le détail du budget de la collectivité est disponible dans le compte rendu du Conseil communautaire du 28 janvier 2016. (Dossier à consulter à l'accueil et sur www.cc-lesportesdelanjou.fr)

Bilan de l'année 2015 : compte administratif

   Recettes réelles de fonctionnement    
   4 488 459 €  
   Dépenses réelles de fonctionnement     3 499 944 €  
   Remboursement 2014 des emprunts     125 305 €  
   Épargne nette      863 210 €   

Les investissements prévus au budget 2016

Parmi les différents projets prévus à l'investissement en 2016, on peut citer : la construction de bâtiments tels que des ateliers-relais à la ZA Pont Rame, l'investissement relatif au restaurant multi-services à Montigné-les-Rairies, le projet de construction d'une bibliothèque tête du réseau des bibliothèques, l'aménagement de la boire de Durtal.

Lire les détails des projets ici.

Le fonds de concours pour les communes en augmentation

Lors de la séance du 28 février dernier, les élus ont voté une augmentation de l’enveloppe globale du fonds de concours allouée aux communes pour les aider à réaliser des travaux d’investissement, soit 200 000 € répartis à part égale entre les 5 communes. Les équipements sportifs ont été ajoutés comme travaux éligibles au fonds de concours pour les communes de + de 1 000 habitants. Lorsque les communes n’ont pas de projets d’investissement, le fonds de concours complémentaire pourra être versé afin de participer au fonctionnement d’un équipement de service public.